Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Expo "Visages du Monde"

Recherche

Nos carnets de voyage

Asie

ban

header chine

header thailande

header Malaisie

header Vietnam

Ameriques

Bannière blog rep dom

header usa

rutainca

header Gwada

header RutaMaya

Afrique

Bannière blog kenya

header Egypte

header jordansyrie

Texte Libre

10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 20:19

Carnet de voyage d'Anso et Stéphane réalisé en août 2001 à Sainto Domingo.  Vous y trouverez nos billets et quelques photos. N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires sur ce blog ou à nous contacter  par mail ansoste@hotmail.com . Visitez également nos autres blogs :

A suivre en ce moment (à partir du 25 juillet 2007) 'La route Maya' : http://rutamaya.over-blog.com/ !!!

Vietnam 2007 : http://vietnam.over-blog.fr/

Guadeloupe 2006 : http://guadeloupe2006.over-blog.com/

Kenya 2003 : http://kenyasafari.over-blog.com/

République Dominicaine 2001 : http://repdominicaine.over-blog.org/

Appartement Tignes : http://tignes.over-blog.com/

En cours de finalisation : Syrie, Jordanie, Pérou, Bolivie, Chili, Thailande...

Repost 0
Published by AnSo & Stéphane - dans repdominicaine
commenter cet article
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 22:02

Day 1 - Dimanche 22 juillet : Nous arrivons à Punta Cana aeroporto vers 17 heures heure locale ; à la descente de l’avion, on se rend très vite compte de la chaleur moite mais on est très heureux d’arriver et cette chaleur nous convient. Photo à l’entrée de l’aeroporto, on récupère nos sacs : plutôt comique, du monde partout et les sacs arrivent au compte goutte ! Bref, on finit par récupérer nos paquetages et on prend un taxi pour aller récupérer la voiture… Au bout de deux heures de discute avec le mec d’Hertz, on finit par prendre la voiture qui est au bout du compte deus fois plus chère que prévue. Bref, l’aventure commence. Nous partons pour Bayahibé où nous trouvons un Cabanas chez Don Miguel où les gens qui le tiennent sont d’une extrême gentillesse mais la chambre est bof-bof… On se couche sans manger, on est crevé. On a aussi réalisé combien la voiture pose problème. On décide que le lendemain on essaiera d’aller sur l’île de Saona qui, semble-t-il, est magnifique.

Day 2 - Lundi 23 juillet : Départ pour l’île de Saona après un copieux petit déjeuner chez Don Miguel, composé de lait, de café, d’œuf, de pain et de beurre. On part en bateau en compagnie de Stephan (un autrichien qui passe son brevet de plongé à Bayahibé, en échange de quoi il travaille pour Scuba Club) et Melqui, un très gentil capitaine de bateau dominicain. Avant d’arriver sur l’île, on fait une pause pour observer des étoiles de mer géantes et magnifiques, puis nous nous arrêtons le long d’une mangrove. Arrivé sur l’île, nous sommes complètement époustouflés par la beauté du site. La vraie plage des caraïbes, déserte, se dévoile devant nos yeux d’occidentaux, mamamiaa ! On profite de la plage et faisons connaissance avec Melqui et Stephan. On goutte une Noix de Coco fraîche… Aux alentours de deux heures trente, on repart en bateau et là, Stephan nous propose un magnifique Spectacle : munis de nos masques/tubas/palmes, on découvre pour la première fois des poissons tropicaux plus beaux les uns que les autres… Un aquarium tropical géant ! Au retour, Melqui nous présente sa mère et nous emmène nous baigner dans une piscine naturelle…Une superbe journée s’est déroulée. Le soir, on retrouve Stephan, on discute et on va se coucher chez Maura, une autre Cabanas de Bayahibé.

 

Day 3 - Mardi 24 Juillet : On charge la Fiat Uno pour partir sur Juan Dolio, via Altos de Chavon et Casa di Campo. Arrivé à Altos de Chavon, on gare la voiture et nous visitons ce superbe village style italien et les alentours… Site très beau… On se balade, on goutte un de ces savoureux jus de fruits et décidons de partir vers Casa di campo. On va à la voiture et ho, surprise, un pneu est crevé ! Cette voiture n’apportant que des soucis depuis le début, nous décidons de rendre la voiture à hertz de Casa di campo. Chose faite nous partons sur la Romana avec deux employés d’hertz qui nous ont proposé de nous déposer et prenons notre premier Gua-Gua aux airs de merengue (à donf, la zicmu !!)moi qui n’aime pas écouter la musique fort, pour le coup, j’ai été servie !) Une fois à Juan Dolio, on va à l’habitacion Don Pedro qui est plus luxueuse que les deux premiers cabanas que nous avions fait précédemment. Là aussi c’est très joli, mais nous préférons les paysages de l’île de Saona. On se promène et nous apprenons à découvrir cette petite ville pleine de charme Le midi et le soir on teste à nouveaux deus jus de fruits frais… délicieux. On passe une bonne nuit à l’hôtel. 

 

Day 4 - Mercredi 25 Juillet : On va se baigner après avoir eu pour petit déj un Choco Rica et un jus d’orange acheté dans un Colmado. On apprécie la plage et ses cocotiers puis on reprend nos sacs pour Santo Domingo : La capitale de l’île. Sur le chemin, on s’arrête à Boca Chica : belle plage mais trop de vendeurs pour touristes, l’ambiance est lourde, mais c’est quand même très beau. On se baigne et on essuie notre premier orage tropical : court mais intense ! Re-gua-gua pour Santo Domingo, arrivée épique dans une grande et bruyante ville qui semble un peu effrayante au premier abord. On se trouve un bon hôtel avec une bonne douche pour se mettre les idées en place et on part en fin d’après midi visiter la ville coloniale : charmante et agréable.

 

Day 5 - Jeudi 26 juillet : On part visiter à fond la vieille ville qui est très belle, on voit le musée qui retrace la découverte du nouveau monde et que rassemble de nombreux objets sur les indiens Tainos, premiers habitants de l’île. Après cette visite, on part en direction de la ville « nouvelle » où on voit des étals de tout et n’importe quoi ! des marchés avec des peintures aux 1000 couleurs (pleins de trucs attrape touristes), c’est intéressant, mais sale, oppressant et pollué. On achète quelques souvenirs aux Super Mercado (cigares, rom)… le soir on va manger dans un petit resto près de la place de Alcazar de Colon, un Chili, rien d’exceptionnel. On va se coucher dans notre super hôtel confortable et décidons de partir le lendemain pour Jarabacoa.

 

Day 6 - Vendredi 27 juillet : Après une bonne ballade en Caribe Tours jusqu’à La Véga puis en Guagua jusqu’à Jarabacoa, nous prenons un Moto concho, notre premier, pour nous rendre à l’hôtel California (comme dans la chanson) ! L’hôtel est au milieu des montagnes, en forme de U avec des arcades à l’intérieur… On pose nos affaires et nous décidons de nous rendre à la Cascade de Baiguate, pour cela nous nous rendons au Rancho Baiguate à pied puis une voiture du Ranch nous emmène en voiture au Ranch. Nous prenons deux chevaux pour nous rendre à la Cascade. Evidemment Stéphane hérite d’une biquette blanche à taches grises, toute petite ! Una guida (10 ans environs) nous mène à la cascade…sous la pluie ! Mais à cheval la pluie devient très agréable ! la cascade en elle-même n’est pas mal mais franchement, on s’attendait à mieux. Retour au Ranch au galop, puis retour à l’hôtel où nous discutons avec quelques personnes qui ont fait l’ascension du Pic Duarte, apparemment c’était difficile ! Le soir on part à la ville de Jarabacoa à pied, on se trouve un petit resto et rentrons en moto concho, et là, frayeur pour An’So car le concho ne prend pas la même route que les premiers de l’aller et j’ai peur qu’il nous agresse : peur totalement injustifiée, nous revoilà à l’hôtel sains et saufs !Pour terminer la soirée, parties de Dames autour d’une Presidente grande avec le guide du Pic Duarte qui nous raconte ses aventures. Bonne soirée. Bonne nuit. 

 

Day 7 - Samedi 28 juillet : On reprend un Gua-Gua qui nous emmène à La Vega, d’où on reprend un bus Caribe pour aller à Sosua(Via Puerto Plata et Santiago), enfin de Sosua on reprend un Gua-Gua pour aller à Cabarete : long voyage. Une fois à Cabarete, on se retrouve dans une ville très touristique qui est aussi un spot de Planche à voile et de Kite surf : impressionnanat. Il y a beaucoup d’européens qui tiennent des boutiques et nous plongeons dans une ambiance très vacances. On se trouve un petit hôtel sympa, le « laguna blu » où notre chambre est assez grande, avec un frigo et une piscine à deux mètres. On traverse la route et nous voilà les pieds dans le sable devant une magnifique plage bordée de paillotes et de cocotiers.Le soir on se fait un petit resto sur la playa.

 

Day 8 - Dimanche 29 juillet : On retourne à la plage, Stéphane loue une planche à voile mais il y a tellement de vent que cela devient une véritable aventure, mais Stéphane s ‘en sort pas mal et parvient à réaliser trois bords, pour ma part, j’ai tenu 10 secondes maxi. Debout sur la planche avant de capituler définitivement !Après cet effort intense, un Jugo de banana con leche s’impose ! Délicieux, une fois de plus !Après midi plage : que c’est agréable et petite visite du bout de la lagune de Cabarete. Le soir, on déguste de délicieuses pâtes sur la plage !

 

Day 9 - Lundi 30 juillet : Après une superbe matinée plage à Cabarete, nous revoilà parti avec nos gros sacs à dos pour Rio San Juan, toujours en Gua-Gua. Mais après une heure trente de voyage, une note négative entre en jeu : la pluie qui ne cessera pratiquement pas de tomber depuis le midi jusqu’au soir, ce qui implique qu’on n’a pas vu grand chose Rio San Juan. Un bout de la lagune Gri-Gri, c’est à peu près tout ; c’est dommage, ça avait l’air tellement magnifique.Par contre, le mauvais temps ne nous a pas empêcher de déguster un mémorable Mérou sauce coco avec des crudités, du riz et des bananes frites au bord de la lagune (le hic, c’était les mousquitos !!!) Le soir on dîne à l’hôtel et on rencontre deux françaises qui, comme nous, font le tour de l’île, on échange nos impressions et passons une bonne soirée en leur compagnie. Le lendemain nous ferons un bout de chemin ensemble lorsque nous nous rendrons à Las Terrenas.

 

Day 10 - Mardi 31 juillet : Las Terrenas : Mon dieu que c’est beau ! Nous voilà au Paradis et en plus, le soleil est revenu ! On trouve refuge chez Casa Nina, là aussi, il y a une belle piscine ! Las terrenas est vraiment un charmant village mais avec trop de français qui y sont installés : le charme dominicain est un peu rompu, mais cela n’enlève rien à la beauté de l’endroit ! On profite de cette première journée pour s’adonner à nouveau aux joies de la plage et de la plongée : que de poissons et de récifs coralliens ! l’eau est terriblement magnifique. On va manger un hamburger maison accompagné de devinez quoi… un Jugo de banana !… et on ne fait absolument rien : que c’est agréable !On se trouve une plage quasi déserte (on arrive à voir deux autres personnes à environ 800 mètres de nous… derrière, un dominicain est en train de couper des noix de coco, il nous en offre une chacun, miam-miam !On visite ensuite la ville, les colmado, on regarde les différents restaurants et finissons dans une bonne pizzeria.On reprend un concho qui nous ramène à l’hôtel.On dors bien chez Casa Nina.

 

Day 11 - Mercredi 1er Août : Nous partons très tôt à la découverte de la cascade de El Limon. Une fois arrivé à Limon, nous partons à pied pour découvrir la fameuse cascade. Une foule de dominicains cherche à nous proposer des ballades à cheval pour nous rendre à la cascade, mais nous restons déterminés et nous faisons bien. Dès le début du parcours, un petit gamin commence à nous suivre puis se met devant nous et s’improvise notre guide. Au début nous cherchons à nous en débarrasser mais sa ténacité le rend finalement attachant. Arrivé à la cascade, nous sommes littéralement époustouflés. La cascade est magnifique et la couleur de l’eau assez différente (jaune-vert). Nous nous baignons avec André (notre enfant-guide) et reprenons le chemin du retour. André nous montre l’arbre à Ginola (fruit de la passion), l’arbre à Mangue… retour agréable. Ensuite, nous reprenons un Gua-Gua et retournons à Las Terrenas.

 

Day 12 - Jeudi 2 Août : Nous décidons de visiter les plages alentour (Cosson, Grande…) On part en Moto Concho jusqu’à Playa Cosson où on découvre encore des eaux magnifiques. On se baigne, on plonge, on regarde les poissons… c’est beau ! Au retour, on ne prend pas de concho mais nous rentrons à pied par la plage… et des portions de forêt tropicale !… où Stéphane se fait durement attaquer par des guêpes dominicaines… deux d’entre elles diffusent leur venin dans le dos et le pied du malheureux qui se met à hurler ! Plus de peur que de mal : ce ne sont que des guêpes !L’expédition reprend après une pause noix de coco !On voit le Titanic échoué au large d’une plage… On arrive enfin à Las Terrenas et le soir, nous allons dîner dans un délicieux resto de spécialités cubaines (langoustines, poisson sauce coco, pâtés spéciaux et salade de poissons…)

 

Day 13 - Vendredi 3 Août : Nous devons QUITTER Las Terrenas pour rejoindre la côte Est vers Punta Cana. On prend donc tout d’abord un Guagua direction Samana puis un bateau, puis un moto concho, puis un autre guagua pour finir le voyage en moto concho ! Une journée de voyage très longue et éprouvante mais si riche en souvenirs !! Dans le premier guagua que nous prenons, une fois montés à l’arrière (c’était un 4*4 pick-up), on se rend compte que deux personnes sont liées entre-elles par une paire de menottes. Un monsieur nous explique qu’il est policier et qu’il les emmène au commissariat de Samana. Ce que nous avions pas compris c’est que c’était l’ensemble du guagua qui était rempli de prisonniers (une dizaine au total) pour seulement 2 ou 3 policiers ! On s’est rendu compte de tout cela quand le guagua est entré dans l’enceinte du commissariat et que tout le monde est descendu avec son petit baluchon ! Quelle aventure ! Ensuite, nous avons pris le bateau pour Sabena del Mar, le bateau n’est pas top et a un air plutôt penché ce qui nous inquiète quelque peu ! A Sabena, le bateau ne peut pas amarrer (trop de sable) alors ce sont des gens qui poussent de vielles et petites barques en bois pour venir nous chercher et nous emmener enfin à la terre ferme !Ensuite Moto concho et Guagua sur piste pour arriver à miches bien fatigués. Pas d’eau à Miches donc Moto concho pour aller sur las lomas de Miches dans un hôtel avec eau et électricité. Chic On dort !

 

Day 14 - Samedi 4 Août : On repart pour Bavaro via Higuey. On se trouve une belle chambre chez l’habitant. L’ambiance de Bavaro nous déplait : le tourisme de masse a détruit l ‘âme dominicaine et la gentillesse de ces gens. La plage est jolie mais surpeuplée (comparée à celles qu’on a faites). Nous rencontrons un couple de français habitués des voyages et nous terminons en quelques sortes le voyage avec eux. On profite de la belle maison, de sa vue sur mer et de son rocking-chair et le soir, nous allons manger… dans un resort !

 

Day 15 - Dimanche 5 Août : Nous prenons notre dernier bain sur la plage de Bavaro. Derniers achats avant de reprendre trois derniers guagua qui nous emmèneront à notre destination finale : l’aéroport de Punta Cana.L’attente passe très vite puisque nous la passons à discuter avec Philippe et Isabelle, le couple que nous avions rencontré la veille à Bavaro. Nous arrivons à Paris le lundi 6 août au matin (8 heures) : il pleut. 

Repost 0
Published by AnSo & Stéphane - dans repdominicaine
commenter cet article
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 22:00

Nom officiel : République Dominicaine (Republica Dominicana)
Région : Amérique (hémisphère nord)
Superficie : 48 442 Km2
Population : 8 000 000 habitants
Densité de Pop. : 165.15 hab./Km2
Langue officielle : Espagnol
Capitale : Saint-Domingue
Régime politique : République
Chef de l'état : M.Hipolito Mejia Dominguez
Fête(s) Nationale(s) : 27 février (Indépendance, 1844)
Devise Nationale : Dieu, patrie, liberté (Dios, patria, libertad)
Monnaie Nationale : Peso dominicain (DOP)
Cours en Euros au 01/01/2002 : 0.067000
Pnb en milliard(s) de dollars : 16.44 Milliard(s) de dollars
Indice de Développement Humain (rang mondial) : 0,722 (86)

Repost 0
Published by AnSo & Stéphane - dans repdominicaine
commenter cet article
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 21:58

Le pesos dominicain n'est pas une monnaie que vous pouvez vous procurer en France; sauf avec un peu de chance à l'office du tourisme. En effet il n'est pas rare que certains voyageurs de retour de Santo Domingo les mettent en dépôt.

Quant au budget, petit hotel pour 100 à 150 francs (la chambre), alimentation pas chère sauf les restaurants type européen. Préparez-vous un mini-guide en ligne avec le site : http://www.guidemondialdevoyage.com

Pour s'y rendre : Corsair propose des tarifs intéressants (moins de 600 euros). Sur place : utiliser les transports locaux, pas chers et typiques, toujours convenir du prix avant.

Repost 0
Published by AnSo & Stéphane - dans repdominicaine
commenter cet article

Articles Récents